CANCER DU PANCRÉAS

Le cancer du pancréas est un cancer plutôt rare qui touche principalement les personnes de plus de 60 ans, les hommes plus que les femmes. Jusqu’à un stade avancé, le cancer du pancréas ne provoque que peu voire pas de symptômes spécifiques. C’est pourquoi il est souvent détecté tardivement. Le traitement dépend donc de la phase d’évolution de la maladie et repose sur une opération chirurgicale, une chimiothérapie et une radiothérapie.

Le pancréas sécrète le suc digestif nécessaire à l’intestin et l’insuline essentielle à la régulation du métabolisme. Situé dans la partie supérieure de l’abdomen, cet organe ne se sent pas au palper. Le cancer du pancréas est une forme plutôt rare et ne représente que 3% des cancers. Il touche surtout les personnes plus âgées, les hommes plus que les femmes. On ne connaît pas les causes exactes de cette maladie. Outre un âge avancé, le tabagisme, la consommation excessive d’alcool, les inflammations chronique du pancréas, le surpoids et l’hérédité sont toutefois considérés comme des facteurs de risque.

Le cancer du pancréas n’entraîne quasiment aucun symptôme spécifique à un stade initial. On ne le détecte donc généralement que tardivement. La perte d’appétit et de poids, les nausées, les vomissement et la fatigue peuvent être des troubles révélateurs d’un cancer du pancréas. Lorsque la maladie provoque des maux, il s’agit généralement de douleurs diffuses et de sensation de pression dans la partie supérieure de l’abdomen. Souvent, une jaunisse indolore, donnant à la peau et aux yeux une coloration jaunâtre, est le premier signe de cancer du pancréas. La plupart du temps, la maladie est alors déjà à un stade avancé.

Divers examens radiologiques et endoscopiques permettent d’établir le diagnostic d’un cancer du pancréas. On examine ainsi le pancréas et les organes abdominaux supérieurs grâce à l’échographie, à la tomodensitométrie (scanner) ou à l’imagerie par résonance magnétique (IRM). Une endoscopie gastro-intestinale permet en outre un examen approfondi du pancréas.

Le traitement initial du cancer du pancréas consiste en une opération chirurgicale permettant de retirer la tumeur. Comme la maladie est souvent déjà bien avancée lorsqu’elle est détectée, il est courant de devoir également retirer le duodénum, la vésicule biliaire et une partie des voies biliaires.  

Pour améliorer l’efficacité de l’opération, celle-ci est généralement suivie d’un traitement complémentaire de chimiothérapie et éventuellement de radiothérapie.