CANCER DU SEIN, CARCINOME MAMMAIRE

Le cancer du sein, ou carcinome mammaire, est le type de cancer le plus fréquent chez la femme. Après la ménopause, le risque de développer cette maladie augmente. Toutefois, le cancer du sein touche aussi les femmes plus jeunes. Un dépistage précoce est déterminant car les chances de guérison sont nettement meilleures au début de la maladie.

Le cancer du sein commence par le développement incontrôlé de cellules cancéreuses dans les glandes mammaires. Parfois, des années passent avant que la tumeur atteigne une taille suffisante pour être décelée ou reconnaissable. Les causes précises du cancer du sein restent encore largement méconnues. Parmi les facteurs augmentant le risque de cancer du sein figurent la prédisposition génétique, le fait de ne pas avoir eu d’enfant, le traitement hormonal de substitution à la ménopause ou encore le surpoids. Un examen génétique est de mise si plusieurs femmes de la famille ont été atteintes de cancer du sein. Chez les femmes portant une mutation des gènes BRCA1 ou BRCA 2, le risque de cancer du sein est très élevé. Tous les carcinomes mammaires ne sont pas identiques. On les distingue essentiellement selon les propriétés biologiques des cellules cancéreuses. A cet égard, l’identification des types de cancer hormonosensibles et HER2-positifs est déterminante et permet de sélectionner le traitement adéquat.

En phase précoce, les maux inhérents au cancer du sein sont minimes voire inexistants. Il importe donc de se faire ausculter par un médecin si l’on constate un changement au niveau du sein, afin de pouvoir dépister très tôt un éventuel cancer. Une boule ou une masse dure dans le sein, un changement au niveau de l’aréole, un écoulement du mamelon et un changement de forme du sein font partie des symptômes possibles indicatifs d’un cancer du sein. A partir de 50 ans, un dépistage régulier par mammographie est fortement recommandé.

La mammographie est le principal examen permettant de diagnostiquer un cancer du sein. Elle permet de déceler la maladie à un stade très précoce. Toute anomalie observée à la mammographie n’est cependant pas forcément un cancer du sein. En cas de soupçon, le diagnostic doit toujours être confirmé par une biopsie.

Le traitement du cancer du sein dépend du type de tumeur et de son stade de développement. Les cancers du sein hormonosensibles nécessitent un traitement aux anti-hormonaux. Les cancers HER2-positifs, eux, se traitent à l’aide de médicaments spéciaux anti-HER2. Généralement, on procède d’abord à une opération chirurgicale de retrait de la tumeur avant de commencer le traitement médicamenteux. De nos jours, la plupart des opérations se font de façon à conserver le sein. L’ablation du sein ne se révèle nécessaire que dans des cas exceptionnels. Pour en savoir plus sur les traitements chirurgicaux, lisez la section «Opérations du cancer du sein». Souvent, l’opération est également suivie d’une radiothérapie.