CANCER DU FOIE, TUMEUR DU FOIE

Le cancer du foie est une forme de cancer assez rare. Il s’agit plus souvent de métastases, générées par d’autres cancers tels que le cancer du sein ou du côlon et touchant le foie, que de cancer du foie à proprement parler. Jusqu’à un stade avancé, le cancer colorectal ne provoque que peu voire pas de symptômes spécifiques. On ne le détecte donc la plupart du temps qu’à un stade tardif. Le traitement repose sur diverses méthodes chirurgicales ainsi que sur l’élimination locale des cellules tumorales.

Le foie est un organe souvent touché par les métastases issues d’un cancer proliférant à partir d’un autre organe. Le cancer du foie (carcinome hépatocellulaire) en tant que tel, qui se développe à partir des cellules du foie, est bien plus rare et ne représente qu’environ 2% des cancers. Le cancer du foie touche principalement les personnes plus âgées (à partir de 50 ans), les hommes étant plus touchés que les femmes. L’origine du cancer du foie est encore mal connue. On sait toutefois que plus de 80% des cancers du foie ont un lien avec une consommation d’alcool régulière ou une [inflammation chronique du foie] (hépatite).

Le cancer du foie ainsi que les métastases issues d’autres tumeurs et touchant le foie ne provoquent aucun trouble spécifique jusqu’à un stade avancé. Les symptômes non spécifiques de la maladie sont notamment une perte d’appétit, des nausées, une perte de poids ou une douleur dans la partie abdominale supérieure. Souvent, on ne détecte le cancer du foie qu’à la suite d’une jaunisse (coloration jaunâtre de la peau et des yeux).

Divers examens et analyses permettent d’établir le diagnostic. On procède à un test sanguin afin de déterminer les valeurs hépatiques et les éventuels marqueurs tumoraux. L’échographie, le scanner (tomodensitométrie) ou l’IRM (imagerie par résonance magnétique) permettent de localiser précisément la tumeur. Une biopsie hépatique est généralement nécessaire afin d’établir s’il s’agit bien d’un véritable cancer du foie ou d’une prolifération de métastases.

Le traitement dépend du stade de la maladie ainsi que du type de cancer. Une tumeur de petite taille ou une métastase unique peut être extraite de façon ciblée ou éliminée localement au laser ou par chimioembolisation. Cette dernière consiste à injecter un agent chimiothérapeutique directement dans la tumeur. Si la tumeur est de taille importante, on doit alors retirer une plus grande partie du foie. Cette méthode s’applique lorsque la tumeur est étendue mais malgré tout limitée au foie. On procède parfois aussi à une transplantation hépatique.